Sisters Républic une révolution avec les culottes de règles

culottes de règles

Vous les connaissez déjà, elles ne sont plus à présenter. Les culottes de règles ont révolutionné nos façons de vivre cette période du mois ; qui n’est pas toujours évident et encore plus en confinement. Entre tous les problèmes environnementaux, les scandals liés aux chocs toxiques, les coûts sur une vie engendrés par nos protections périodiques, ces culottes se sont imposées en sauveuses pour toutes ces femmes à la recherche d’une alternative durable pour éviter les chocs toxiques, les mycoses et autres désagréments.

Nous passons des années à chercher LA protection qui nous conviendra le mieux. Le problème qui s’est posé ces dernières années est que, ni l’un ni l’autre n’est bon pour l’organisme et encore moins pour la planète, sans compter le budget important qu’ils engendrent.
La marque Sisters Républic m’a contacté il y a quelques mois pour tester l’un de leur produit. J’ai accepté avec plaisir, étant à la recherche d’une alternative à tous ces déchets que je produisais malgré moi, tous les mois. De plus j’attendais d’une marque la garanti du respect de mon corps sans produits chimiques. L’acceptation de son corps et l’amour de soi, passe aussi par cette démarche.

Précarité menstruelle

Aujourd’hui, l’accès à la protection menstruelle est un sujet fort. Beaucoup de femmes se retrouvent délestées de leur dignité, car les protections ne sont pas remboursées et coûtent très cher. Certaines sont obligées de choisir entre : manger ou acheter des protections intimes. C’est une violence psychologique et physique. 50% de la population vit la menstruation et ça ne devrait pas être un fardeau.
Je vous invite tous à faire un don auprès de l’association Règles Élémentaires qui se bat pour aider les femmes précaires. Afin qu’elles aient accès à des protections propres, qui ne mette pas en danger leur corps et qui les aide au quotidien pour retrouver leur dignité.

En quelques chiffres

  • La précarité menstruelle touche 1.7 millions de femmes en France.
  • En moyenne, une femme va dépenser 23 500 € pour ses règle au cours de sa vie.
  • 100 000 000 c’est le nombre de filles dans les pays en voie de développement ratent une semaine d’école par mois à cause de leurs règles et du manque d’accès à des produits d’hygiène intime adaptés.
  • Le syndrome du choc toxique ou SCT, est provoqué par une bactérie présente chez 4% des femmes. Les préconisations des fabricants de protections périodiques sont de 12h de protection. Pour éviter le choc toxique il est conseillé de ne pas le porter un tampon plus de 4 à 6 heures, de l’enlever la nuit, et de bien se laver les mains à chaque changement. Si le nombre de cas de chocs toxiques recensés jusqu’en 2004 était de 5, il a fortement augmenté dans les années 2000, passant à 19 en 2011, avant de se stabiliser autour de 20.

La Marque Sisters Républic

Sisters Républic est née dans le tête de Stéphanie. Une Femme et Maman conso-responsable. Elle s’est posé la question de savoir si nos protections intimes, disponibles sur le marché, et auquel on ne réfléchit meme plus était la bonne solution pour toutes les jeunes filles qui vivent leurs premières expériences parfois difficile. Elle s’est donc penché sur le concept de culotte lavable.

Stéphanie rencontre Elie-Jo, a un diné entre amis, il est emballé par le projet. Bien qu’homme, avec une réflexion autour de la consommation de ces produits polluant et surtout néfastes pour la santé de toutes celles qui l’entoure.

Sister Republic est donc née une marque 100% durable, efficace et féminine. De plus elles sont testées sous contrôle gynécologique par un laboratoire indépendant. Chaque modèle existe en 8 tailles et en 3 niveaux d’absorption. Je l’ai testé dans ma vie de tout les jours et durant une séance de sport un peu agitée pour être certaine qu’elle tienne son engagement anti-fuites et j’ai été conquise. Elle est douce, confortable, elle ne se voit pas sous les vêtements et elle me permet une liberté de mouvements que certaines protections entravent ! #Bodypositive

Les culottes de règles

culottes de règles

 

culottes de règles culottes de règles

Un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.