Le Livre de la Jungle : des bêtes pas si bêtes.

Aujourd’hui est un grand jour, nous sommes le 13 avril 2016, et le tant attendu film (oui oui film) Le livre de la jungle, nouvelle adaptation des studios Disney est sorti dans les salles obscures.

 

Tout d’abord, je pense qu’il faut un peu nous resituer.

Le livre de la jungle (The Jungle Book pour les intimes), est avant toutes choses un recueil de nouvelles écrites par Rudyard Kipling et publiées en deux volumes en 1894. Il aurait vécu six ans en Inde, et c’est là qu’il aurait puisée son inspiration. Son oeuvre fut d’abord adaptée en en film aux Etats-Unis en 1942. En 1967, sort sur les écrans français la version des studios Disney (à noter que c’est le dernier film sur lequel Walt Disney à travaillé avant son décès), et je ne saurais que trop vous dire qu’il en faut peut pour être heureux.

En réalité, Le Livre de la jungle qui sort aujourd’hui dans les salles obscures, est la deuxième adaptation « en prise de vue réelle » oui avec des gros guillemets car aujourd’hui nous sommes en « live action » images de synthèse (toussa toussa), mais la première version est tombée dans les oubliettes et croyez moi dieu merci.

Assez d’Histoire, sinon je vous connait, vous allez me fuir comme la peste, bon un petit cadeau pour me faire pardonner.

Revenons-en à nos moutons, la nouvelle réalisation des studios Disney, et bien comment vous dire c’est simplement, une claque. Dès le début du film, je suis sur le fessier (oui restons polis) tant les images de synthèse sont à couper le souffle. Les couleurs sont ultra vives, toutes les feuilles des arbres sont animées et dans la jungle ça en fait, les paysages sont grandioses, bref bienvenue dans la jungle.

livre 4

Honnêtement, ce qui me faisait peur en rentrant dans la salle de cinéma c’était de voir un genre de copié-collé du dessin animé, et bien que nenni mon seigneur !

La trame scénaristique est bien là, quelques petites modifications sont bien présentes, mais elles sont là pour parfaire l’adaptation en film. Les personnages principaux répondent tous à l’appel et oh surprise même les chansons de notre enfance sont là. Pas de panique, c’est magnifiquement bien travaillé et intégré, pour faire simple, il y une sorte de logique pas de marche des éléphants quoi.

Pourtant, même si je ne cesserai de crier sur les toits que ce film est incroyable, il n’est selon moi pas pour les enfants, du moins pas les plus petits ça c’est sur. Le film est globalement assez sombre, effrayant à certains moments, la bataille finale est grandiose mais très violente. La chose la plus étrange, est d’avoir rendu le personnage de King Louis très effrayant, il n’est plus l’Orang Outan sympathique qui veut juste être un homme comme nous, et fais quelques farces au petit Mowgli. Non non, il est bien flippant, et est prêt à tout pour devenir le roi de la jungle.

livre 5

 

Dans mon excitation, je n’ai pas bien regardé à quelle séance je me rendais, et j’ai donc vu la version française, qui ma foi est vraiment honorable (big up à Lambert Wilson pour la voix de Baloo). Je retournerai donc le voir en VO pour savourer les doublages de Bill Muray et Scarlett Johansson.

J’ai presque failli oublier de vous parler du génialissime petit acteur qui interprète Mowgli : Nell Sethi. Il est impec’ du début à la fin et le rôle lui va vraiment comme un gant à ce petit d’om’. Un petit acteur à suivre c’est certain.

Plusieurs autres adaptations de nos dessins animés d’enfance en live action sont à venir, on peut citer Peter et Elliot le Dragon qui arrive pour le mois d’août, ou encore La Belle et la Bête avec Emma Watson dans le rôle de Belle. De bien belles choses à venir !

Sur ce, courrez, volez voir Le Livre de la Jungle, promis c’est que de la joie. Des bisous les chats !

Marion Bruneel

 

 

 

 

 

Loading Facebook Comments ...

Soyez le premier à laisser un petit mot

Un petit mot ?