La Petite Papeterie Française

Bonjour mes petits chats, 

La petite papeterie Française va bientôt fêter ses 2 ans et pour l’occasion je leur consacre un petit article. Ce sujet est très loin de ce que je fais en temps normal mais je trouve que cette boutique est une source d’inspiration du quotidien et du bien être d’intérieur. De plus elle véhicule des valeurs qui me tiennent particulièrement à cœur et j’espère qu’elle sera vous séduire autant que moi. J’ai décidé de faire une interview de La petite Papeterie Française afin qu’elle vous explique : qui elle est, ce qu’elle fait et son nouveau projet qui a besoin de votre soutien !
 
 
 
logo-pepa-HD-2
 
 
 

Petite présentation : qui êtes-vous ?

La Petite Papeterie Française, c’est une boutique en ligne qui existe depuis bientôt deux ans, et sur laquelle on peut trouver de quoi organiser sa vie ! Nous avons trois univers différents : la maison, le bureau et le voyage. Vous trouverez donc chez nous des carnets, des stylos, des gommes etc., le tout dans leur version design et éco-friendly.

Comment est née La petite papeterie Française ? Et pourquoi est-elle née ?

La PePa (c’est notre petit surnom) est née de la passion de Sylvie, la fondatrice, pour le papier et surtout pour l’organisation du bureau. Elle rêvait d’un lieu qui rassemblerait les marques qu’elle adore et qui proposent de la papeterie design mais avant tout fonctionnelle. Ce qui à l’origine était un passe-temps a finalement pris de l’ampleur, et La Petite Papeterie Française a bien grandi depuis…

 

Comment fonctionne votre entreprise ? Qui dessine, qui réalise, qui fabrique, etc.

Nous sommes actuellement deux personnes à PePa. Sylvie, la fondatrice, qui gère l’ensemble de la marque et notre développement, et moi, Joanna, qui suis chargée de projets et de la communication. Nous sommes revendeurs de plusieurs marques et nous avons également notre gamme. Celle-ci, est conçue main dans la main avec des designers, qui nous proposent un projet par eux-mêmes, ou pour lesquels nous avons un coup de cœur. Pour la fabrication, nous travaillons avec des artisans, au plus proche de nous, qui partagent notre engagement et nos valeurs. L’artisanat, c’est avant des savoir-faire qu’il faut à tout prix préserver. Ce sont des femmes et des hommes amoureux de leur métier, qui connaissent parfaitement leurs matériaux et leurs outils, ils savent nous guider pour produire des produits de qualité.

Finalement nous fonctionnons surtout au feeling ! Ce qui compte, c’est de travailler ensemble sur le produit afin de le rendre fonctionnel et de belle manufacture, il n’y a pas de chose inutile à la PePa, juste du beau pratique !

 

Quels types d’objet vendez-vous ?

Nous proposons donc tous les produits de papeterie dite classique : carnets, agendas, crayons, stylos, gommes, règles etc. Mais nous avons aussi une sélection d’objets design comme notre nouveau plumier en bois artisanal fabriqué avec La Nouvelle Fabrique, ou des produits pour les enfants comme les coloriages géants OMY, les formes parfumées Kerzon… Nous travaillons aussi beaucoup sur la personnalisation (crayons, carnets…).

 

 

 

 

Quelles sont les valeurs de la marque ?

Nous travaillons dans le respect de deux valeurs essentielles à nos yeux.

Tout d’abord, l’écologie : nous sommes une entreprise qui se veut responsable et transparente. Notre sélection est avant tout française et européenne, et nous vendons quelques créateurs Coréens et Japonais car leur culture du papier est ancestrale et leur savoir-faire unique. En plus de promouvoir au maximum une consommation locale, nous sommes très attentifs aux certifications et à la traçabilité des matières premières. Vous trouverez toujours ces détails sur chaque fiches produits de la boutique !

 

Le deuxième point qui compte énormément c’est l’aspect humain. Nous aimons profondément rencontrer, découvrir, discuter… designer, artisan, fournisseur, client, presse… Nous sommes une structure à taille humaine ! Même si ce n’est pas toujours simple, je pense qu’on est capable – et je parle là de toute cette génération de start-up dynamiques, positives et conscientes de leur environnement au sens large – de prouver que les entreprises françaises sont une force. Les consommateurs sont de plus en plus attentifs, de plus en plus avertis, il faut les respecter, de même que notre planète !

Ces valeurs, ce sont finalement celle de Sylvie dans son quotidien, aussi bien chez elle avec son fils qu’au bureau…

 

Quel message cherchez-vous à faire passer à travers vos objets ?

L’objet gagne en beauté, dès lors qu’il trouve une utilité. Sentir le papier d’un nouveau carnet, glisser ses doigts sur la tranche brute d’un plumier de bois, sentir le papier de soie crisser quand on ouvre son colis fraîchement arrivé… Ce sont ces sensations que nous voulons transmettre au travers des objets. Ils doivent trouver leur place auprès du client, les suivre le plus longtemps possible et les aider dans l’organisation de son quotidien.

 

Avez-vous des points de vente ?

Oui, notre collection est vendue à La Librairie du Palais de Tokyo, dans des papeteries en France et bientôt dans de belles boutiques en Europe.

 

Parlez-moi de votre nouveau projet, qu’est ce que c’est ?

L’Utile et l’Agréable, c’est avant tout l’histoire d’une rencontre : celle d’Anaïs, jeune designer pétillante et talentueuse, avec Sylvie, lors d’une vente de créateurs. Anaïs, fan de papeterie, avait un design, et nous, l’envie de créer notre propre gamme de papeterie. S’en est suivie une collaboration incroyable pour donner un sens à ce carnet et une fonctionnalité. Je me souviens de Sylvie, qui découpait elle-même ces carnets pour les rendre plus pratiques… Du coup, elles l’ont tout simplement créé, ce fut :

 

  • l’Agréable, un grand carnet à projets avec des onglets,

 

  • l’Utile, un plus petit avec des to-do listes détachables. 

 

 

Un duo de choc à glisser dans son sac pour ne plus perdre la tête.

Malheureusement, cette histoire a déjà 1 an, car trouver le financement pour produire ces carnets en France, dans le respect de l’environnement, n’est pas simple. Nous aimerions nous développer plus vite, pouvoir produire à volonté, et j’espère que ce sera un jour le cas, mais aujourd’hui, nous avons besoin de soutien !

Nos clients nous réclament souvent de nouveaux produits, en particulier des carnets de notre marque, alors on s’est décidé à lancer le projet via le crowdfunding, pour le financer ensemble !

Les prix sont plus attractifs pour ceux qui les préachètent via Kisskissbankbank, et de notre côté, nous pourrons produire, une sorte de prévente finalement.

Et promis, ils vont révolutionner vos réunions, vos cours, votre vie quotidienne ;)

 

 

Alors séduit  ? Pour soutenir le projet, c’est ici : http://www.kisskissbankbank.com/l-utile-et-l-agreable =)

Photo du 29-05-2014 à 14.55 #4

 

3 Commentaires

Un petit mot ?

Un petit mot ?